Actualités des Compagnons




Accueil

Origines

Au milieu des années 70, quelques collègues de travail d’une grande entreprise de la région de Liège, amateurs de bons vins, décident d’explorer le vignoble français afin d’y dénicher des bons vins à des prix intéressants.

Au fil du temps, des voisins, des amis se joignent à eux et l’affaire prend des proportions telles qu’en 1986, certains d’entre eux, qui sont devenus les chevilles ouvrières de l’opération, décident de se structurer et optent pour la  forme juridique de l’association sans but lucratif (a.s.b.l.), avec un numéro de TVA et  un agrément auprès de l’Administration des Accises.

Le fil rouge

Le choix de la forme juridique n’était pas innocent.  Au sein des Compagnons du Cep, le bénévolat est de règle : tant dans les instances officielles comme l’assemblée générale et le Conseil d’administration que dans les organisations pratiques : dégustations et distribution des vins.

Les organisations

Les Compagnons du Cep envoient chaque année, au printemps et à l’automne, un tarif à leurs 300 adhérents. Y est associée une dégustation au cours de laquelle une centaine de vins provenant d’une vingtaine de domaines sont présentés.  Quand ils peuvent y participer, c’est bien volontiers que les vignerons y sont accueillis. 

Les vignerons

Dans un marché où la concurrence est vive, les Compagnons du Cep  ont choisi de privilégier la qualité.  Dans cette quête de bons vins, nous sommes attentifs aux vignerons qui pratiquent une viticulture «raisonnée » (voire biologique ou biodynamique), respectant les équilibres du sol et de la vigne.

Les Compagnons travaillent de préférence avec des vignerons indépendants.  Au fil des ans, cependant, des relations extrêmement fructueuses ont été nouées avec certaines coopératives, qui ont, elles-aussi, fait le choix de la qualité. La liste des vignerons avec lesquels nous travaillons est disponible sur notre blog.

En pratique

Grâce au statut d’a.s.b.l., qui  interdit  la recherche de bénéfices, les vins sont présentés aux amateurs à des conditions financières particulièrement intéressantes.

Pratiquement, les vignerons qui sont intéressés par une collaboration avec  l’association sont priés de lui communiquer leur tarif « export » hors taxes et départ cave.  C’est en effet elle qui, après avoir regroupé les commandes de ses adhérents, s’occupe du transport ainsi que des formalités et taxes dues en Belgique.